TIJ : Deux bonnes nouvelles dans la grisaille

L’arrêté royal sur les tarifs des TIJ se trouve actuellement chez les ministres pour signature. Grâce aux entretiens menés en toute discrétion par l’ASBL Lextra Lingua et la CBTI, le SPF Justice a finalement accepté d’au moins indexer les montants communiqués, ce qui signifie une augmentation de 2,58 %. De plus, l’amende intolérable prévue pour les traductions livrées en retard a été annulée. Bien que les tarifs octroyés aux traducteurs et interprètes jurés restent bien en deçà de nos revendications, l’ASBL Lextra Lingua et la CBTI se réjouissent de pouvoir malgré tout apporter ces deux bonnes nouvelles à tous nos collègues jurés.