Peut-tre avez-vous travaill rcemment comme interprte lors dun procs et prt serment, pas uniquement avant, mais aussi aprs votre interprtation

En principe, les interprtes jurs nont plus prter serment lorsquils interprtent, par exemple, lors dun procs devant un tribunal. Ils ne doivent le faire quune seule fois : pour tre repris au registre national.

Cependant, le registre national nest pas encore oprationnel. Les nouvelles exigences de reprise dans le registre (connaissances linguistiques, connaissances juridiques, dontologie, etc.) ne sont pas encore dapplication. Si vous tes dans le registre aujourdhui, cest parce que vous tiez dj asserment, avant lintroduction de ce registre.

Alors que faire ? Faire linterprte prter serment en sance ? Ou pas ?

Dans des circulaires spares, le procureur gnral Bruxelles et le procureur du roi dAnvers recommandent dutiliser lancien serment ( Je jure de traduire fidlement les discours transmettre entre ceux qui parlent des langages diffrents ). En raison dune erreur dans la loi, il est galement recommand de prter un deuxime serment, la fin de votre interprtation ( Je jure avoir rempli ma mission avec exactitude et probit ).

Ds que la priode de transition du registre national aura pris fin et que les interprtes jurs dans le registre rpondent aux nouvelles exigences (connaissances linguistiques, connaissances juridiques, dontologie ), les interprtes jurs ne devront prter serment que lorsquils seront repris au registre national.

Aprs cette priode de transition, seuls les interprtes qui ne seront pas inscrits au registre national et qui il sera fait appel, par exemple, parce quaucun interprte enregistr nest disponible pour une langue donne, devront prter serment.